Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
radio/TV
calle transparente
coups de sang
calle transparente
coups d’coeur
calle transparente
lu en kiosque
calle transparente
politico-dico
calle transparente
ecolo-dico
calle transparente
testé pour toi
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone
|


BRUXELLES 20/11 (BELGA) = Le ton de la voix francophone ne peut pas être celui qu’adopte le Front Démocratique des Francophones. Ce parti prend des initiatives dictées par des seuls effets de manche relevant de sa stratégie interne. Celles-ci font tout sauf progresser les intérêts des francophones de Bruxelles, de Wallonie, et de la périphérie bruxelloise, a affirmé mardi Christos Doulkeridis, secrétaire politique de la régionale bruxelloise d’Ecolo.

Celui-ci a ouvertement critiqué le dépôt de motions dans plusieurs communes de la capitale visant selon lui à y diviser flamands et francophones ainsi que les attaques adressées mardi par le président du FDF et son secrétaire général à la bourgmestre cdH de Rhode-Saint-Genèse.

"Ces petits jeux improductifs commencent à bien faire. Autant Ecolo a toujours refusé de mettre le FDF et son combat démocratique dans le même sac que les formations nationalistes flamandes de la N-VA et du Vlaams Belang, autant il considère le Front Démocratique des Francophones devrait changer de stratégie face au petit jeu de surenchère communautaire", a affirmé le secrétaire de la régionale bruxelloise d’Ecolo, à l’Agence BELGA.

"Le dépôt de motions de solidarité avec la prise de position commune des 25 bourgmestres de Bruxelles et de la périphérie demandant notamment une consultation populaire sur le rattachement des communes à facilités à la Région bruxelloise nous fait une belle jambe, car cela crée des tensions là où la sérénité entre Flamands et Francophones prédomine", a-t-il poursuivi.

Christos Doulkeridis a fait ainsi allusion à la motion de soutien que le FDF a tenté de faire adopter en ce sens au Conseil communal de la Ville de Bruxelles lundi soir. Le vote s’est soldé par une large majorité d’abstentions francophones et flamandes et par des votes en sens divers entre formations à la recherche d’une majorité de type "orange bleue" à l’échelon fédéral.

Le secrétaire politique d’Ecolo Bruxelles a par ailleurs qualifié d’"arrogantes" et de "suffisantes", les critiques formulées par Olivier Maingain et Eric Libert, respectivement président et secrétaire général du FDF, à propos de la bourgmestre de Rhode-Saint-Genèse, nommée mardi, contrairement aux bourgmestres MR de Linkebeek, de Crainhem et de Wezembeek-Oppem.

Distribuer de la sorte des bons et mauvais points aux Francophones, en proposant à Mme Delacroix, de "se rattraper" en autorisant ses Conseillers communaux à s’exprimer en français risque de provoquer des tensions entre Francophones et Néerlandophones là où les choses se passent bien. "Cela ne rapprochera, ni n’éloignera, Rhode-Saint-Genèse de Bruxelles plus qu’aujourd’hui", a-t-il ajouté.

D’après lui, Ecolo refuse de suivre cette stratégie calquée SUR celle entretenue par certaines formations flamandes. La priorité des débats ne peut être communautaire.

Les francophones doivent davantage se préoccuper de la qualité de l’enseignement pour leurs concitoyens de Bruxelles, de Wallonie et de la périphérie, pour ne citer que cet exemple, a-t-il conclu.

./.JDD/JLS

Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone

ligne pointillee
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone Vous avez raison car je pense que les deux "appendices" liés au MR et au CDNV sont les causes majeures du blocage actuel.On pourrait y ajouter une méthode ??? de plus en plus confuse pour négocier.Cette crise était écrite AVANT les élections et là rien n’a été fait pour éviter le pourrissement prévu d’après élection.relevons aussi le manque d’’envergure de pas mal de politiciens actuels,le traitement journalistique de l’info(surtout en TV) désastreux (la caméra cachée perpétuelle) etc... Il faut lever un mouvement à la fois citoyen et politique (pas les petits drapeaux !!!) qui fasse pression pour arrêter ce cirque !Soyez peut-être cet aiguillon...
ligne pointillee
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone Ecolo ferait toutefois bien de ne pas oublier que c’est grâce à ses voix (et la mienne notamment, et sur ce coup je regrette amèrement d’avoir voté écolo)que la compétence sur les communes à facilité a été transferée à la région flamande. Tout cela en échange d’écotaxes dont plus personnes ne parlait 6 mois après. Par contre, faire dépendre la nomination des bourgmestres élus de la périphérie du bon vouloir d’un ministre flamand, on en parle encore beaucoup. D.Gautier. Rhodien de la 3me génération.
ligne pointillee
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone

Monsieur Maingain et ses amis politiques pour nous les francophones,

Voulez vous réellement aidez les francophones de Bruxelles et des environs ?

Organiser un référendum sur ce que veulent les francophones pour Bruxelles et ses environs.

Bruxelles est la capitale de l’Europe ? Multiculturelles ?

Parlons nous pas plusieurs langues ? Et vous n’acceptez pas le Néerlandais ?

Arrêter de nous endormir avec vos discours bidon. Si vous n’êtes pas capables, de le faire .Faites une bonne action ...démissionner.

Aujourd’hui messieurs les Politiques, si vous voulez un Bon job et gravir des échelons à Bruxelles et là ou il y a du travail (Flandre)

Oui, admettez le il faut plus que jamais le Néerlandais.

Pourquoi vous et vos « collègues » politiques n’instaurer pas un référendum sur ce sujet. ?

Des écoles bilingues seraient une solution pour nos générations futures....

Et pour les générations en pleins dans la vie professionneles,les unilingues à Bruxelles que faites-vous ?

Vous qui par le passé, préférerait enseigner dans nos écoles l’anglais au lieu de nos langues nationales ?

A quand des véritables politiques sur un impact direct sur le citoyen Francophone que vous voulez tant défendre ?

A bientôt aux prochaines élections....

Un Bruxellois Francophone

ligne pointillee
Félicitations ! Super ! Félicitations ! Très belle initiative qui prouve qu’on peut faire de la politique sans être obnubilé par des logiques politiciennes électoralistes à très court terme ! J’aime beaucoup ceux qui font passer le ’citoyen’ avant le ’francophone’. N’est-on pas chômeur, handicapé, réfugié politique, intoxiqué par la pollution avant d’être francophone ou flamand ? Continue !
ligne pointillee
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone Monsieur Doulkeridis, je ne suis pas ecolo et suis loin de partager toutes les positions de votre parti, mais votre critique de Mr Maingain me semble tout à fait fondée. Il est temps de sortir du bac à sable. Les gesticulations machistes ne sont pas un signe d’intelligence. Je vous félicite.
ligne pointillee
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone Je crains que les élections régionales de 2009 ne vous obligent à entamer les ultimes négociations avec un Cdv-Nva, une Liste Dedecker et un Belang renforcés. Les gesticulations actuelles des francophones ne sont que des manoeuvres de retardement.
ligne pointillee
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone Il est grand temps de commencer à négocier réellement, de plus avec un budget fédéral qui nous attends. Nous devons tendre les mains, par surenchérir et se diviser davantage. Où sont passé les beaux discours écologiques d’avant élection ? Ces querelles politico-stratégique on assez durée. Maingain reproche à une communauté ce que lui-même fait CA SUFFIT ! Francophone et unis avec les 2 autres communauté et ensemble s’il le faut réformons notre état pour qu’il convienne à chacun (Réfédéralisation de compétence, ...). Politiques ont compte sur vous !
ligne pointillee
Bien vu Je suis tout à fait d’accord. Les vrais courageux sont ceux qui tendent la main, pas ceux qui grognent et aboient. C’est vrai dans tous conflits. Il est grand temps que ceux qui jettent de l’huile sur le feu, des deux côtés, soient mis sur la touche.
Osso bucco à ma milanaise
Tourisme :
Signez la pétition en faveur de la carte HYPERMOBIL
Pour des écoles bilingues - appel Ecolo/Agalev
Tourisme : Les voeux 2010 de l’OPT de Londres
SOUTENEZ MON ACTION POUR + DE DIALOGUE
BUDGET FEDERAL 2009 OU LA SOLIDARITE A L’ENVERS : LA MAJORITE FEDERALE MET EN DANGER LES POLITIQUES BRUXELLOISES
SCISSION DU FOOTBALL AMATEUR : NE PAS METTRE LES BRUXELLOIS SUR LE BANC DE TOUCHE !
"Monsieur De Crem, ne faites pas dérailler le train pour la Liberté !"
Pas question de laisser le FDF donner le ton francophone
Faire tomber le mur de Berlin social de l’enseignement
>