Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
radio/TV
calle transparente
coups de sang
calle transparente
coups d’coeur
calle transparente
lu en kiosque
calle transparente
politico-dico
calle transparente
ecolo-dico
calle transparente
testé pour toi
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
J’ai testé pour vous le Salon de l’auto 2008 : calculez bien avant de faire votre choix !
|


Cette année encore, il sera difficile de passer à côté du salon de l’auto qui se tiendra du 17 au 27 janvier 2008 tant la médiatisation est forte et les moyens publicitaires déployés sont énormes. Plusieurs millions d’euros devraient y être dépensés en publicité pour convaincre les 700.000 visiteurs prévus qui parcourront les 85.000 m² du salon d’acheter une nouvelle voiture. Opération séduction. L’enjeu de ce salon est de taille pour les différents constructeurs qui devraient y réaliser une part importante de leurs ventes annuelles.

En parcourant les différents dépliants publicitaires, j’ai été surpris de voir à quel point les différentes marques mettaient en avant des critères écologiques, parfois bien avant ceux du confort ou de la sécurité (l’impact de l’automobile sur le réchauffement climatique conjugué à la flambée du prix de l’essence ont probablement orienté ce message). Il s’agit à ce jour clairement d’abord d’arguments marketing, mais espérons que derrière cela figure également enfin un début de prise de conscience du secteur automobile.

Face à ces dépenses et à toutes ces créativités mises au service de la reine voiture, je me rends bien compte que ce n’est pas le meilleur moment pour vous servir un discours sur les conséquences négatives de l’utilisation abusive de l’auto, tant sur notre santé (stress, pollution,...) que sur notre portefeuille (achat, crédit, carburant, taxes, impôts, assurances, PV, parkings, garage, vignettes, soins de santé, routes, sécurité, sans parler du coût des embouteillages qui représente à lui seul 1% du PIB européen).

Je ne m’étendrai donc pas sur ces aspects, même si je vous encourage sincèrement à bien faire vos calculs avant de signer votre contrat d’achat. Il existe aujourd’hui des alternatives très compétitives à "l’achat" d’une voiture qui permettent une utilisation plus rationnelle de l’automobile. Ainsi, et surtout si vous habitez en ville, la combinaison entre un abonnement au réseau des transports en commun, au réseau Cambio (location de voiture - vous pouvez choisir à l’heure, à la journée ou à la semaine le véhicule qui vous convient en fonction de vos besoins) et l’utilisation occasionnelle de taxis et régulière d’un vélo de qualité est le moyen le plus rapide, le plus efficace, le plus écologique et le plus économe pour se déplacer. Faites le calcul, vous serez surpris. C’est dans cet esprit que je travaille au développement de la carte HYPERMOBIL qui permettrait de voyager avec un seul outil sur l’ensemble des réseaux de transports en commun mais également le Thalys, de faire usage du taxis, des systèmes de voitures partagées (ex : CAMBIO) ou des vélos. Alimentée financièrement par l’employeur (alternative à la voiture de société) ou par le particulier (qui bénéficierait dans ce cas de tarifs préférentiels), cette carte fait l’unanimité au sein des différents secteurs associatifs et professionnels ainsi qu’auprès des différentes sociétés de transport.

Dans ce domaine, ce n’est pas toujours la rationalité qui nous guide dans nos choix. Et puis, il existe aussi des personnes ou des familles qui ont besoin d’un véhicule pour se déplacer, ne fût-ce que pour des raisons professionnelles. Reste alors au moins à faire le bon choix. Voici quelques repères pour vous aider.

Il me semble que la plupart des modèles d’une même catégorie sont aujourd’hui comparables en termes de sécurité. Je vous invite d’abord à réfléchir au gabarit du véhicule choisi. Outre l’impact écologique lié à la construction du véhicule, choisir une voiture trop grosse par rapport à vos besoins a un impact environnemental inévitablement négatif. Ensuite, je vous invite à essayer de connaitre l’impact environnemental et économique de l’usage de la voiture. A savoir, choisir une voiture qui émet le moins de particules polluantes, qui consomme le moins de carburant possible et qui coûtera donc aussi moins cher à l’utilisation. En cliquant ici ou à la fin de ce document, vous trouverez la liste des véhicules dont les émissions de CO2 ne dépassent pas les 120g/km. Vous y trouverez également plusieurs indications sur la puissance du véhicule, la consommation moyenne, le type de transmission, le nombre de portes, ... et la réduction fédérale dont vous pourrez bénéficier (lire ci-dessous).

L’Etat fédéral, les Régions, les compagnies d’assurance, les banques, etc. encouragent d’ailleurs ces modèles en octroyant diverses réductions. Ces différents avantages font l’objet du premier chapitre de cet article. En annexe, vous trouverez également un guide qui vous donnera des renseignements sur les émissions de CO2 des différents modèles. Choisissez de préférence les véhicules qui émettent le moins de particules. Dans cette liste, vous verrez les modèles hybrides de Toyota et de Honda. Elles comptent parmi les voitures les plus écologiques du marché malgré un gabarit assez important. Une technologie encore trop peu connue mais qui séduit de plus en plus le continent et les constructions européennes. Les marques Peugeot et Citroën travaillent actuellement d’arrache pied sur un modèle de ce type dont la commercialisation est prévue en 2010. Pour ces raisons, j’ai décidé de m’attarder un peu plus longtemps sur cette technologie et sur les voitures « hybrides » commercialisées actuellement en Belgique.

1/Des primes intéressantes et des assurances avantageuses pour les voitures qui sont plus respectueuses de l’environnement


Plusieurs incitants financiers existent pour encourager l’achat de véhicules davantage respectueux de l’environnement. Voici les principaux :

-   Réduction fédérale sur la facture  : il s’agit d’une réduction qui est directement accordée sur la facture au moment de l’achat et qui est valable pour tous les particuliers. Les voitures dont les émissions de CO2 sont inférieures à 105g/km, bénéficient d’une remise correspondant à 15% du prix de vente TVAC, après addition des options figurant sur la même facture et après soustraction des éventuelles réductions commerciales. Cette remise est néanmoins plafonnée à 4.350 euros. Pour les véhicules émettant entre 105g/km et 115g/km, cette remise est de 3% avec un maximum de 810 euros. Attention, votre vendeur doit ajouter une formule bien spécifique sur la facture d’achat pour que vous puissiez bénéficier de cette prime. 12 voitures donnent actuellement droit à une réduction de 15%. Une centaine de modèles donnent droit quant à eux à 3% de réduction.

-   Prime fédérale "filtres à particules"  : Cumulable avec la réduction décrite ci-dessous, un prime forfaitaire de 200 euros est versé à tout acheteur d’un véhicule neuf émettant moins de 130g/km pourvu d’un filtre à particules émettant au maximum 5 mg/km.
-   Prime wallonne  : des primes oscillant entre 100 euros et 1000 euros existent en Région wallonne pour les personnes achetant une nouvelle voiture émettant moins de 145g/km. Les voitures émettant moins de 105g/km bénéficient quant à elle de la prime maximale de 1000 euros.
-   Réductions commerciales  : quelques marques octroient des ristournes pour les véhicules plus respectueux de l’environnement.
-   Au niveau des assurances  : de nombreuses réductions existent également pour les personnes utilisant peu leur véhicule (10.000 km par an) ou disposant d’un véhicule dit « propre » (ex : émission de CO2 inférieur à 105g/km). Soyez-y attentifs. Ces gestes des assureurs peuvent s’expliquer en partie par le fait que les compagnies d’assurance ont perçu l’importance de diminuer la pollution qui engendrent de nombreux coûts pour ces sociétés sur le plan des soins de santé.
-   Au niveau des banques  : plusieurs banques offrent des taux préférentiels si votre véhicule émet moins de x g/km.

2/C’est quoi au juste l’hybride ?

Une voiture hybride est un véhicule qui fait appel à deux types d’énergie distincte pour se déplacer. Elle utilise tantôt le moteur thermique (moteur classique), tantôt le moteur électrique, voire les deux en même temps selon les circonstances de conduite.
Au démarrage et à faible régime, le moteur thermique est à l’arrêt. La voiture ne rejette donc aucun polluant. A un régime plus élevé, les deux moteurs fonctionnent ensemble réduisant de la sorte la consommation d’essence. Le choix du régime est confié à un ordinateur de bord afin de consommer le moins d’essence possible.
L’avantage du moteur électrique est qu’il n’a pas besoin d’être branché sur une prise électrique pour être rechargé. Les batteries se rechargent en roulant et par l’énergie cinétique récupérée au freinage et lors des décélérations. Introduite sur le marché par Toyota avec son modèle Prius, la motorisation hybride est une alternative crédible à l’essence et au diesel. Ce type de motorisation permet de diminuer d’environ 20% la consommation des véhicules et permet donc de limiter les émissions polluantes, sans sacrifier pour autant les performances ou l’autonomie de la voiture.

3/Quels sont les avantages et les inconvénients des voitures hybrides ?


Les avantages

-  Faible consommation et réduction des émissions polluantes : le principal atout de cette voiture est sa faible consommation de carburant ce qui signifie un gain financier pour les utilisateurs et une réduction des émissions polluantes.

-  Plaisir de conduite : cette voiture est un univers dédié à la haute technologie. En ville, vous serez surpris tout comme les piétons qui vous observent car ce véhicule n’émet aucun bruit au feu rouge et à faible vitesse.

-  Gestion automatique : très facile à utiliser, un ordinateur de bord veille au bon fonctionnement de la voiture et à ce que la batterie ne soit jamais à plat.

-  Sécurité : ces voitures incitent à la conduite sereine.

-  Réductions financières importantes

Les inconvénients

Prix : entre 27.000 et 30.000 euros - légèrement plus chère à l’achat par rapport à d’autres modèles de même catégorie mais les avantages financiers décrits ci-dessus et sa faible consommation vous permettront de compenser ce surplus.

4/ Quels sont les modèles hybrides actuellement en vente en Belgique ?


La Toyota Prius

« Prius » signifie « en avance sur son temps ». Pour ma part, je pense qu’il s’agit plutôt d’une voiture « enfin à temps » pour répondre en partie aux enjeux environnementaux.
Désignée voiture de l’année 2004, cette voiture a été la première à être équipée d’une motorisation hybride. Elle est aussi polyvalente qu’une voiture conventionnelle et est extrêmement confortable grâce à un équipement de série très complet tel un climatiseur automatique qui fonctionne uniquement grâce à un moteur électrique. Les concepteurs de cette voiture ont donc réussi à obtenir une voiture très peu polluante sans avoir à sacrifier confort de roulement, polyvalence et argent. Pour l’utiliser de temps en temps, je peux vous assurer que vous serez surpris de son comportement routier relativement sain.

Il s’agit également de la première voiture hybride à proposer un mode 100% électrique, via un bouton disposé au volant. L’autonomie de la batterie fournit suffisamment d’énergie pour parcourir de petites distances en agglomération ce qui permet de quitter le centre-ville et de rejoindre les voies rapides.

Le principe de fonctionnement de la Toyota Prius est celui décrit plus haut. Lorsque le véhicule est immobile (feux rouge, embouteillage, etc.), les deux moteurs sont à l’arrêt. Au démarrage, le moteur électrique qui assure la mise en mouvement de la voiture sans bruit et pollution. Dès 45 km/h, c’est le moteur thermique qui prend le relais, mais toujours avec l’appoint du générateur. Cette association du meilleur de l’essence et de l’électricité permet à ce véhicule d’afficher une consommation d’environ 5L/100 km et un rejet de 104g de CO2 par km.

Il semblerait que Toyota travaille déjà sur un nouveau système de motorisation hybride moins encombrant et moins coûteux.

Consommation moyenne ? 4-5L/100km
Emission de CO2 ? 104g/km
Prix d’achat ? entre 27.000 et 30.000 € TVAC mais c’est sans compter les nombreux avantages financiers directs et indirects qui permettent de diminuer son prix (réductions fédérales de 15% lors de l’achat, assurance, taux d’intérêt, consommation)

Honda civic hybrid

Deuxième voiture hybride à se présenter sur le marché belge, la nouvelle Honda Civic IMA utilise la technologie Integrated Motor Assist. Cette Honda hybride offre également tout le confort d’une voiture 5 places.

Le principe de fonctionnement de la Honda est pourtant assez différent de la Toyota Prius décrite ci-avant. Car là où le moteur électrique de la Prius est suffisamment puissant pour emmener l’auto à petite vitesse, le civic ne peut se déplacer qu’avec son moteur thermique, qui ne se coupe qu’en cas d’arrêt (feu rouge, embouteillage, etc.). Pour faire simple, le moteur électrique épaule le moteur à essence pour augmenter la puissance tout en réduisant la consommation de carburant.

Cette différence entre les deux modèles ne semble pas avoir d’énormes répercussions sur la consommation moyenne puisque ces deux voitures effectuent 1000 km avec un plein.

Consommation moyenne ? 4-5L/100km
Emission de CO2 ? 109g/km
Prix d’achat ? 23.000€ TVAC. Son prix est inférieur à celui de la Toyota Prius mais elle ne donne droit qu’à une réduction fédérale de 3% (plafonnée à 810 euros) ce qui rapproche ces deux véhicules en terme de prix.

Il existe aussi des modèles dans des gammes plus lourdes, tel que le 4x4 Audi ou la Lexus (le modèle de luxe de Toyota). Mais sincèrement, quand on atteint ce genre de véhicule, compte tenu de leur poids et de leur consommation de base, il est évident que le côté hybride se résume à un argument commercial davantage qu’à une réelle préoccupation environnementale.

5/ Liens utiles


-  Pour connaître le taux d’émission de CO2 de chaque véhicule, cliquez-ici

-  Pour tout connaître sur ma proposition visant à créer la carte HYPERMOBIL, cliquez ici

-  Pour signer la pétition en faveur de la carte Hypermobil, cliquez ici

-  Pour réduire votre consommation par de petits simples, cliquez ici

-  Pour signer la pétition de Greenpeace visant notamment à inciter les constructeurs à fabriquer des voitures plus respectueuses de l’environnement, cliquez ici

-  Pour se tenir informé des différentes évolutions technologiques respectueuses de l’environnement dans le secteur automobile, cliquez ici

-  Le site de CAMBIO, système de voiture partagée








J’ai testé pour vous le Salon de l’auto 2008 : calculez bien avant de faire votre choix !

ligne pointillee
J’ai testé pour vous le Salon de l’auto 2008 : calculez bien avant de faire votre choix ! Félicitation pour votre site/blog, de tous les blogs de personnalités politiques, c’est un de mes préférés. Vous ne vous contentez pas de parler ou d’informer, vous proposez du concrêt et des solutions. Je me suis permis de recommander votre blog...et j’ai fait un lien sur la liste des voitures les moins "sales"... Si vous avez des blogs de collègues qui valent le détour ça m’intéresse.
Slow food nous a invité à la redécouverte des légumes oubliés
Citizen Jobs : le salon de l’emploi citoyen => ce 23 octobre 2007
Le 1 février, entre 19h55 et 20h,
J’ai testé pour vous la Ligue d’impro professionnelle
Pourquoi faut-il, malgré Kyoto, sortir du nucléaire ?
Colloque mercredi 28/2 : Et si on bâtissait des quartiers durables ?
J’AI TESTE POUR TOI L’ACCORDEON DIATONIQUE
J’ai testé pour vous le stress en 2008 et une piste pour en sortir
J’ai testé pour vous le Salon de l’auto 2008 : calculez bien avant de faire votre choix !
J’ai testé pour vous la danse du genou au Sénat de la République française
J’ai testé pour vous la Ligue d’impro professionnelle
>