Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
écologie
calle transparente
Bruxelles
calle transparente
économie
calle transparente
culture
calle transparente
mobilité
calle transparente
éducation
calle transparente
PARL FR BXL
calle transparente
institutionnel
calle transparente
logement
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
De nouvelles Primes Energie pour les ménages et les entreprises à Bruxelles
|

A l’heure de l’envolée des prix du pétrole, de nouvelles primes permettant de réduire notre facture d’énergie et améliorer notre confort thermique ont été prises par la Ministre de l’Environnement en Région bruxelloise, Evelyne Huytebroeck (ECOLO). Investir dans la performance énergétique des bâtiments permet de réduire de 30 à 40% la facture énergétique d’un ménage, estimée en 2005 à 1400 € par an, ce qui donne une économie d’environ 500 € par an !


Au total, près de 5 millions d’euros sont consacrés au financement des Primes Energie 2006 à l’attention des particuliers, du logement collectif et du secteur tertiaire et industriel.

Le principe de ces primes est d’inciter les consommateurs à acheter des équipements ou des appareils qui contribuent de manière significative à économiser l’énergie. Les équipements « primés » permettent non seulement d’économiser l’énergie et donc de réduire les émissions polluantes dans l’air mais aussi de réduire la facture énergétique des ménages et des entreprises, tout en contribuant à améliorer le confort des logements et bureaux.

Pour rappel, les ménages bruxellois peuvent bénéficier de 9 primes. Deux nouvelles primes sont à relever pour 2006 : la première en faveur de l’isolation du toit (8€/m2) et, la seconde en faveur d’une installation photovoltaïque de production d’électricité (50% de la facture plafonnée à 1750€ par habitation).

Outre les primes électroménager, des primes pour des chaudières à gaz à basse température (150€) et à condensation (400€), des chauffe-eau au gaz (200€), des chauffe-eau solaires (50% de la facture), des vannes thermostatiques (50% de la facture plafonnée à 500 €) permettent également de réaliser des économies d’énergie appréciables !

Certaines de ces primes sont cumulables avec la réduction d’impôt pour investissement économiseur d’énergie (jusqu’à 1280 euros).

Pour le secteur tertiaire et industriel, 11 primes concernent la comptabilité énergétique (50% de la facture), la cogénération de qualité (production combinée de chaleur et d’électricité -20% de la facture), des travaux et des investissements dans un bâtiment selon des critères de performance énergétique (20% de la facture), le recours aux sources d’énergie renouvelable (30% de la facture), l’audit énergétique (50% de la facture ou encore l’analyse de la consommation électrique (50% de la facture).

Pour le logement collectif, 13 primes sont aussi prévues et portent sur une série d’investissements et d’études/audits.

Pour en savoir plus (infos grand public) : Service Info-environnement de l’IBGE : 02/775.75.75 http://www.ibgebim.be

De nouvelles Primes Energie pour les ménages et les entreprises à Bruxelles

Budget 2010 pour le logement : présentation de mes priorités
Anne Herscovici, ma tête de liste et candidate Bourgmestre à Ixelles
Logements moyens à Bruxelles, quelles perspectives ?
Quel développement pour le Port de Bruxelles ?
« Bruxelles Label », un nouveau label pour les entreprises responsables
JOB DAY le samedi 29 septembre 2007
La Ville durable, une ville accessible à tous
Un satellite fournit les premières images des émissions régionales de CO2 (mars 2008)
Pics de pollution : Les Belges sont prêts à modifier leurs comportements et réclament des gestes forts de la part des autorités publiques
ECOLO : 25 ans de contagion culturelle dans les communes
"Vert = moins cher, plus facile. Doulkeridis définit l’enjeu du combat écologiste" (interview LE SOIR 9/5/2007)
>