Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
écologie
calle transparente
Bruxelles
calle transparente
économie
calle transparente
culture
calle transparente
mobilité
calle transparente
éducation
calle transparente
PARL FR BXL
calle transparente
institutionnel
calle transparente
logement
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
Signez l’appel pour une UNION NATIONALE POUR LE CLIMAT
|


Réussir la transition écologique

1. Un objectif pour sauver le climat
Pour sauver le climat et la possibilité d’une vie réellement humaine, nous devons réussir à limiter à 2° C l’augmentation de la température moyenne de la planète d’ici 2100. Dans ce but, Ecolo propose que la Belgique conclue une « Union nationale pour le climat » dont l’objectif est de parvenir à une réduction de 30% de nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Cela doit constituer la priorité absolue des trois prochaines législatures fédérales. A l’horizon 2050, l’objectif doit être une réduction de 75 pc de nos émissions de Gaz à Effet de Serre. Pour y parvenir, nous devons mettre en œuvre des politiques qui feront de la Belgique une démocratie radicalement modernisée dans un sens écologique, social et économique.

2. Un scénario de transition
Le Belge émet 14 tonnes de CO2 par an à comparer aux 10 tonnes des Européens et aux 2 tonnes requises en 2050 pour limiter la hausse des températures à 2°. En cause, le logement mal isolé, le transport routier et une industrie très énergivore. Réduire ces émissions requiert de combiner l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et la sobriété énergétique.

Consommation d’énergie primaire
2020 : 10% en moins par rapport à 1990
2030 : 20% en moins par rapport à 1990
2050 : A déterminer en fonction des scénarios

Consommation finale d’énergie
2020 : Niveau de 1990
2030 : 10% en moins par rapport à 1990
2050 : A déterminer en fonction des scénarios

Part des énergies renouvelables
2020 : 20% de la consommation finale
2030 : 30% de la consommation finale
2050 : Minimum 50%, à déterminer en fonction des scénarios

Emissions de CO 2
2020 : 30% de moins par rapport à 1990
2030 : 50% de moins par rapport à 1990
2050 : 75% de moins par rapport à 1990

3. Cinq lignes de force pour réaliser la transition

-  Ecologiser l’économie et rendre les choix écologiques moins coûteux.
-  Renouveler au lieu d’épuiser
-  Renforcer la justice sociale
-  Démocratiser le changement
-  Développer la convivialité

4. Une partition du climat en trois législatures et dix instruments

1. Une Union démocratique : dès le début de la prochaine législature, organiser un débat national impliquant tous les Parlements, les organisations et associations en vue d’aboutir à la signature d’une Union nationale pour le climat dotée de moyens financiers, d’objectifs précis et d’échéanciers.

2. Une Union belge : dès le début de la législature créer une inspection belge du développement durable, désigner un vice-premier ministre en charge du développement durable, conclure un pacte d ’ interdépendance énergétique entre les régions et le fédéral, regrouper les fonds publics consacrés à la lutte contre les changements climatiques.

3. Un Etat qui montre l’exemple : d’ici 2011, réaliser des audits énergétiques de tous les bâtiments publics, mettre des clauses environnementales à tous les marchés publics, rendre la flotte de véhicules publics sobre et exemplaire, garantir l’ accès en transport en commun à l’ensemble des institutions publiques.

4. Créer et employer durablement : d’ici 2011, lancer un plan d’investissement de 6 milliards d’Euros (2% du PIB) dans les secteurs verts (logement, énergie, mobilité...), mettre en œuvre un programmes de formation pour les professionnels du bâtiment, réduire les charges sociales dans le secteur de la réparation des objets.

5. Renouveler l’énergie et encourager l’autonomie énergétique : promouvoir la production décentralisée d’énergie par des aides à l’investissement, consacrer 3 pc du PIB belge à la recherche, lancer un programme pluriannuel en matière d’énergies renouvelables, obliger les producteurs à fournir 35 % d’électricité verte et 30% d’électricité de cogénération en 2030.

6. Habiter autrement : lancer un audit énergétique de tous les logements, les rénover d’ici 2030, faire financer par le Fonds Energie-Climat des prêts sans intérêts, des avances sur prime et des mécanismes de tiers investisseur, généraliser la construction de maisons passives (15 kWh/m 2 /an) et des rénovations « basse énergie » (30 kWh/m 2 /an) à partir de 2015, multiplier les quartiers durables.

7. Une mobilité en paix avec le climat : faire contribuer les transports les plus polluants au financement d’un plan d’investissement dans les modes respectueux du climat (train, bus, tram, vélo, marche, voie d’eau...), imposer l’ automobile en fonction de la pollution, mettre le péage urbain à l’étude, lancer hypermobil comme alternative à la voiture de société, renforcer la sécurité des cyclistes et piétons, arrêter de privilégier fiscalement le transport aérien.

8. Cultiver et s’alimenter autrement : promouvoir les produits locaux, informer le consommateur sur le mode de transport employé, amener la grande distribution à vendre de plus en plus de produits biologiques et certifiés de proximité, encourager la restauration collective à fournir des produits locaux, diminuer le recours aux engrais chimiques.

9. Rendre les choix écologiques moins chers : diminuer la TVA des produits écologiques (agriculture bio, énergies renouvelables, travaux d’économies d’énergie, matériel électrique basse consommation...), dissuader le recours aux produits chimiques issus d’un secteur à forte consommation énergétique, é tendre l’étiquetage énergétique des produits à tous les biens et services.

10. Imposer autrement : réorienter la fiscalité sans augmenter la pression fiscale globale pour encourager les comportements qui respectent l’environnement, transférer sur la pollution une partie de la charge fiscale sur le travail, organiser un prélèvement progressif sur les énergies fossiles et nucléaire.

Signez l’appel "Je clique pour la planète"






Signez l’appel pour une UNION NATIONALE POUR LE CLIMAT

SCISSION DU FOOTBALL AMATEUR : NE PAS METTRE LES BRUXELLOIS SUR LE BANC DE TOUCHE !
« Le dernier effort sans toucher les citoyens »
Ecolo propose la carte HYPERMOBIL : une carte unique pour les transports publics et une alternative à la voiture de société
Aidez-moi à écrire le livre
Des Belges ont commencé à sauver la planète : Ignace SCHOPS - Genk
La Ville durable, une ville accessible à tous
Un satellite fournit les premières images des émissions régionales de CO2 (mars 2008)
Pics de pollution : Les Belges sont prêts à modifier leurs comportements et réclament des gestes forts de la part des autorités publiques
ECOLO : 25 ans de contagion culturelle dans les communes
"Vert = moins cher, plus facile. Doulkeridis définit l’enjeu du combat écologiste" (interview LE SOIR 9/5/2007)
>