Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
écologie
calle transparente
Bruxelles
calle transparente
économie
calle transparente
culture
calle transparente
mobilité
calle transparente
éducation
calle transparente
PARL FR BXL
calle transparente
institutionnel
calle transparente
logement
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
Rendre obligatoire un minimum d’apprentissage du néerlandais dans l’enseignement professionnel
|

Très sensible à la formation professionnelle des jeunes, à la revalorisation de l’enseignement technique-professionnel et à la question du bilinguisme en Région bruxelloise, j’ai été abasourdi d’apprendre que l’enseignement du néerlandais n’était pas obligatoire dans les sections professionnelles de l’enseignement secondaire.

Conscient des difficultés auxquelles de nombreux jeunes sont confrontés à leur sortie des études pour trouver un emploi, il me paraît important de réinstaurer rapidement des cours de néerlandais dans ces sections déjà largement dévalorisées. Rappelons que 90% des demandeurs d’emploi en Région bruxelloise sont unilingues alors que 95% des offres d’emploi font référence à une connaissance minimale du néerlandais. De plus, de nombreux emplois en Flandre sont vacants faute de trouver une main d’œuvre qualifiée ayant une connaissance même élémentaire du néerlandais. Une connaissance ne fut-ce que passive du néerlandais permettrait dès lors également aux jeunes Bruxellois de trouver un emploi en Flandre.

La Communauté française explique cette situation par le manque d’enseignants de néerlandais. En tant qu’élu bruxellois et face au taux de chômage de la Région de Bruxelles-Capitale, je ne peux me satisfaire de cette réponse. Des solutions existent à condition d’en avoir la volonté politique. A commencer par l’initiative que pourrait prendre la Communauté française et la Communauté flamande en concluant un accord de coopération visant l’échange d’enseignants. Si des obstacles statutaires existent, ceux-ci sont contournables.

La réalité bicommunautaire de Bruxelles, conjuguée à sa dimension internationale, implique la nécessité pour les Bruxellois de disposer d’un apprentissage performant des langues. Ce qui a paru élémentaire pour le Nord de la France - qui organise des cours de néerlandais pour permettre à sa population de trouver un emploi en Flandre - ne semble pas l’être pour la Communauté française. Une situation difficilement compréhensible. J’ai dénoncé publiquement cette situation ce vendredi 31 août 2007 à la veille de la rentrée scolaire. Le groupe ECOLO du Parlement de la Communauté française ne manquera pas d’interpeller la Ministre de l’Enseignement obligatoire, Marie Arena, sur cette question et sur la revalorisation des filières technique et professionnelle à l’occasion de la rentrée parlementaire.
L’enseignement technique et professionnel a constitué durant de nombreuses années un instrument d’ascension et d’émancipation sociale. Ces filières sont aujourd’hui trop souvent considérées comme des filières de relégation alors qu’elles s’adressent à un ou une jeune sur deux dans la tranche d’âge concernée. Filière d’avenir et pourvoyeur d’emplois important, le redéploiement de cet enseignement s’impose comme une priorité pour les prochaines années, y compris pour la filière en alternance.

Rendre obligatoire un minimum d’apprentissage du néerlandais dans l’enseignement professionnel

Investir 7 milliards contre la pollution rapporte 42 milliards (source : Commission européenne)
Discours du Roi Albert II  et du Premier Ministre Guy Verhofstadt aux autorités du pays (janvier 2007)
SCISSION DU FOOTBALL AMATEUR : NE PAS METTRE LES BRUXELLOIS SUR LE BANC DE TOUCHE !
Un guide touristique de Bruxelles réellement pour tous
Bilan de la majorité MR/PS à la tête du Gouvernement bruxellois (1999-2004)
Rejoignez-moi fin août aux Rencontres Ecologiques d’Eté à Borzée (Ardennes)
Le méchant, les responsables et l’optimiste
CERIA : un nouveau bâtiment pour revaloriser l’enseignement qualifiant
Enseignement : "Six nouveaux ateliers au Ceria
Prix "Romeyer" : Médaille d’argent pour l’Institut Emile Gryzon
J’ai visité l’Institut d’enseignement spécialisé Alexandre Herlin
>