Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
175 Belges ...
calle transparente
Hypermobil
calle transparente
SLOW FOOD
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
Slow food nous a invité à la redécouverte des légumes oubliés
|


Lors de cette première dégustation "Karikol" (le convivium Slow Food de Bruxelles) les gourmands curieux, dont je faisais évidemment partie, se sont pressés pour voir, connaître et goûter de nombreux légumes, dit "oubliés" ou anciens. Car sont-ils vraiment oubliés, ces choux perpétuels, carottes violettes, tomates noires de Crimée ou délicata, concombre alexander, courges de Siam ? Ou les consommateurs sont-ils simplement otages de l’agro-business, qui a abandonné ce qui étrait trop peu rentable à cultiver et produira bientôt des pastèques rectangles, plus pratiques à entreposer et à transporter ? C’est pas de la science-fiction, il paraît qu’un Israélien vient de mettre au point un poulet sans plume !

En effet, que mangeons-nous des 80.000 espèces végétales comestibles ? 2.000, 1.000, 500 ? Non, vous n’y êtes pas du tout. Depuis 11.000 ans que les premières traces d’agriculture ont été identifiées, 7.000 espèces ont été cultivées et consommées. Depuis quelques années, la variété des végétaux de notre assiette a été réduite à quelques 150 espèces, dont les 90% sont trustés par le trio de tête "Blé, riz, maïs"...

L’agriculture intensive ramenée après la guerre dans les valises du plan Marshall a drastiquement transformé le paysage agricole européen. Monoculture, hauts rendements, pesticides et engrais de synthèse, remembrement et mécanisation, semences hybrides, choisies pour les plants résistants aux traitement mécaniques : toutes ces "avancées du progrès" permettant de remplir à ras-bord nos gondoles de supermarchés de produits uniformément calibrés, ont conduit à un appauvrissement radical de la biodiversité !

En choisissant de s’abonner à un panier bio composé de produits fermiers belges, et de saison (forcément de saison...) Eline, Catherine, Apolline, Hughes, Dominique et les autres font le choix de protéger cette biodiversité, indispensable à leur vie, et celle de leurs enfants, indispensable à la survie de la terre. Clotilde fait confiance à Coprosain, tandis que Brigitte va à la ferme de son coin de Brabant Wallon s’approvisionner en carottes violettes et topinambours, quand certains vont cueillir la provision de pommes des prochains mois dans un coin du Condroz.... A chacun de choisir son approvisionnement alternatif de proximité ! La solution d’un petit lopin de terre pas trop polluée, cultivé selon les règles du jardinage bio est aussi envisageable, même en ville...

Il s’agit là non seulement d’un choix politique, mais aussi d’un choix de plaisir. Car le goût des légumes cultivés avec soin, en tenant compte de l’environnement, est incomparable ! De plus, ces végétaux contiennent bien plus de nutriments Et ils sont vivants ! Claude Pohlig nous parle de ces courges qui conservent 3 mois... De ce panais un peu fripé, mais revigoré après un trempage dans l’eau...Quant à l’aspect des légumes, il en parle avec humour, comparant l’énorme céleri-rave "du supermarché" à la boule bien plus compacte obtenue en bio. Mais une fois cuits, les 2 légumes donnent le même volume dans la casserole.... pour un résultat gustatif bien différent... (sans parler des résidus chimiques ?). Pour tout ce qui est racines, là, le bio fait la différence et il n’y a pas photo pour le Chef.

Claude Pohlig, Maître Cuisinier fureteur et José Veys, jardinier collectionneur emmènent le public dans un monde végétal peuplé de légumes et fruits méconnus... la passion animée de Claude donne l’eau à la bouche, quand il parle de son parcours presqu’initiatique, de la fleur comestible, aux radis-serpents, en passant par une conversation jusqu’au bout de la nuit avec un maraîcher qui n’a rien oublié des traditions anciennes... Tandis que José Veys et Anne Bortels enchantent l’auditoire avec la petite histoire de la crosne du Japon.

Toute cette érudition ne serait rien sans un aboutissement à la cuisine, où Alain et Claude ont concocté plein de petites assiettes, depuis un florilège de tranches de tomates (sans assaisonnement) - pour bien saisir tout le goût- unique, fabuleux, d’un parfum sans égal !-, jusqu’aux blinis de potimarron, sans oublier le chou étuvé tombé au beurre, les radis-serpents, les fleurs de bégonias, de capucine, les pensées, la courge alexander, les boutons de capucine... Les participants se serrent autour du plan de cuisson, pressant les cuisiniers de questions, et entourent les jardiniers, avides de conseils et de boutures... Les commentaires sont ravis, autour de ces mets uniquement composés de végétaux qu’on n’a pas l’habitude de trouver dans son assiette !

Un plein succès, donc, pour cette première édition des dimanches "Karikol" !

Pour trouver un producteur ou des paniers bio près de chez vous

Pour avoir plus d’informations sur les activités de Karikol, convivium slow food de Bruxelles

Pour devenir membre de Karikol

Texte rédigé par Catherine Piette

Slow food nous a invité à la redécouverte des légumes oubliés

ligne pointillee
Slow food nous a invité à la redécouverte des légumes oubliés

Info relayée sur http://lepolitiqueshow.dhblogs.be

Bien à vous.

Dimanche 20/01 - bla-bla > miam-miam Slow Food : Du champ à l’assiette : filière courte et cuisine fusion
Anne Herscovici, ma tête de liste et candidate Bourgmestre à Ixelles
Invitation Slow food ce dimanche 25 novembre (18h-21h) : le miel de Bruxelles, mille fleurs, mille saveurs
Plan START (développement de l’aéroport de Bruxelles-National) : le Gouvernement bruxellois demande  une nouvelle consultation de la population bruxelloise
DEUXIEME EDITION DE
KARIKOL, antenne SLOW FOOD à Bruxelles, est née et nous donne déjà RDV pour un pic-nic au Parc de Bruxelles le 30 septembre
<