Bienvenue sur le site de Christos Doulkeridis
doulkeridis.be
qui suis-je ?
calle transparente
dossiers
calle transparente
projets
calle transparente
vos questions
calle transparente
se rencontrer
calle transparente
mon décodeur
calle transparente
liens
calle transparente
bio, CV...
calle transparente
mes recettes
calle transparente
mes adresses
calle transparente
                   
                   
                   
logo ecolo                  
Feuilles de vignes farcies (dolmadakia) : la recette de ma mère
|


Les feuilles de vignes farcies sont préparées un peu partout dans le bassin méditerranéen, de Serbie au Liban en passant, bien entendu, par la Turquie et la Grèce. En Grèce, on les mange la plupart du temps farcies au riz ET à la viande, ce qui est beaucoup plus rare dans les pays musulmans. Vous trouverez ci-dessous la recette de ma mère. Elle en a roulé des milliers dans sa vie, essentiellement pour les vendre sur les marchés de Wavre, de Leuven, de Jette et d’Anvers. Elle en prépare encore quand je retourne au pays. Je suis toujours sûr de trouver une casserole remplie quand je passe le pas de la porte. C’est presque un rituel. Je rentre par la cuisine, j’embrasse ma mère et mon père et je fouille dans les casseroles. Je pense qu’elle serait triste que je ne le fasse pas. Je ne pourrais de toutes façons pas m’en empêcher.

Ingrédients pour 100 à 120 feuilles de vigne

(JPEG)
2-3 grosses tomates fraiches hachées, 2 gros oignons hachés, 1 bouquet d’aneth et 1 bouquet de persil plat hachés, 120 feuilles de vignes (si possible fraiches), 500 à 600 gr de viande hachée porc/boeuf, 200 gr de riz long (avec un peu de riz genre risotto), 1 grosse cuillère à soupe de cumin, 2 grosses pincées de sel, poivre noir, 1 grosse tasse d’huile d’olive, 1 demi citron pressé.

Blanchir les feuilles de vigne dans de l’eau bouillante durant deux à trois minutes pour les attendrir. Les retourner à la moitié du temps. Puis les égoutter grossièrement. Mélanger dans une jarre le reste des aliments à l’exception du jus de citron et du quart de la tasse d’huile. Déposer dans le fond d’une casserole moyenne 3 feuilles de vigne vides à plat pour couvrir plus ou moins le fond. Et ensuite commencer à emballer les feuilles de vigne l’une après l’autre en les disposant directement dans la casserole côte à côte. Après avoir aligné les feuilles de vigne sur plusieurs étages en ayant pris soin de bien remplir les coins (éventuellement à l’aide de feuilles non farcies), arroser du jus de citron, du reste d’huile d’olive et d’un peu de sel. Couvrir d’eau presque à ras et déposer une assiette sur les feuilles de vigne. Mettre sur le feu environ 20 minutes jusqu’à ce que l’eau soit bien absorbée. Servir et remercier ma maman.

La technique pour emballer les feuilles de vigne pas à pas et en photos  :

(JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG) (JPEG)

Feuilles de vignes farcies (dolmadakia) : la recette de ma mère

ligne pointillee
Feuilles de vignes farcies (dolmadakia) : la recette de ma mère Où peut-on trouver des feuilles de vigne conservées en saumure (ou autre système de conservation) ?
ligne pointillee
Feuilles de vignes farcies (dolmadakia) : la recette de ma mère

Merci pour cette recette, j’essaie pour la première fois la cuisine grecque, après je reviens dire ce que j’en pense.

Mais à la présentation pleine d’amour, certain çà ne peut qu’être délicieux ! Déjà merci à la Maman. AL.1

ligne pointillee
Feuilles de vignes farcies (dolmadakia) : la recette de ma mère Ou on peut trouver les feuilles de vignes si on a pas de vignes ?
La Région bruxelloise se dote d’un nouvel outil en faveur de l’emploi des Bruxellois
5ème BIENNALE ART NOUVEAU 2009
Enseignement à Bruxelles : les inégalités continuent à se renforcer !
Le « plan embrouille » de Bert Anciaux : un plan de développement de l’aéroport
Passer d’une économie de marché à une économie de projets
Inaugurations dans le quartier des Marolles
Feuilles de vignes farcies (dolmadakia) : la recette de ma mère
Pintadeau à la branbançonne (aux chicons et à la Blanche)
Moussaka : la recette de ma mère
Osso bucco à ma milanaise
Poulet au citron
>